Rôle du visiteur de prison


 

Le visiteur de prison est un citoyen bénévole qui reçoit son agrément du Ministère de la Justice. La demande est introduite par un service reconnu par La Communauté française ou par la COCOM, dont il est membre, ou d’une association attachée à l’établissement pénitentiaire où il effectue ses visites.

Il rencontre, écoute et accompagne le détenu. Grâce au temps qu’il y consacre, le visiteur peut concrétiser des relations humaines dans la durée et faire un bout de chemin avec la personne privée de liberté, particulièrement avec celle qui n’a pas de visites de sa famille.

Les visiteurs s’efforcent d’accueillir la détresse des détenus en vue de les aider, à les remettre debout, à retrouver leur dignité et une motivation, à se réinsérer dans la société, et éviter la récidive, ce qui est un risque lorsqu’une personne vit dans l’isolement, la solitude totale, l’exclusion et la violence.

La visite permet aussi à la personne incarcérée d’évacuer le trop-plein émotionnel, le ras-le-bol, les sentiments violents, ce qui facilite ensuite le travail des professionnels avec le détenu. Nous voyons là une complémentarité avec les autres intervenants professionnels en milieu carcéral.

Notre travail de visiteur trouve son cadre dans les Services d’aide aux Justiciables auxquels chacun est rattaché et notre intégration individuelle s’y inscrit tout naturellement dans les visites que nous faisons aux détenus.

Il répond aussi à un double objectif :

> Le visiteur comme trait d’union entre la Société et le détenu derrière les barreaux.

> Le visiteur, trait d’union et témoin dans la société, de ce qui se vit derrière les barreaux.