Le projet européen


 

L’AVFPB, partie prenante du « Projet Européen ».

Des travaux préparatoires, issus de colloques, ont enclenché une réflexion plus vaste :

  • Les Recommandations Européennes pour le Bénévolat en Prison en Europe avec notre participation : « Des citoyens intègrent des citoyens » le sujet fut travaillé dès 2010 lors du colloque de Trèves (D). (fichier PDF téléchargeable: Recommandations Bé en prison 31 8 2011 )
  • « Resocialisation : complémentarité des professionnels et des bénévoles en milieu pénitentiaire – mieux se connaître, mieux se comprendre dans le travail auprès des personnes détenues »

Le responsable du projet : le Forum Européen de Politique Criminelle Appliquée et ses partenaires (ANVP France ; NAOPV Grande-Bretagne ; AVFPB Belgique ; SASJ Liège –Belgique).

À ceux-ci se sont joints des acteurs en détention de quatre autres pays : l’Italie, l’Espagne, le Luxembourg, la Pologne.

Le déroulement du projet est prévu du 1.1.2013 au 31.05.2015

Pour effectuer la préparation de ce travail, des réunions transfrontalières sont organisées.

Une première rencontre transfrontalière (France – Belgique) s’est tenue à Mons le 15 février 2013 à la satisfaction des participants.

Le 8 octobre 2013, 8 Belges intervenant dans les prisons de Verviers et de Lantin répondaient à l’invitation de Düsseldorf dans le cadre du 2e projet. Ils furent chaleureusement accueillis par 12 Allemands et 2 Turcs. La visite de la nouvelle prison de Düsseldorf était à l’ordre du jour ainsi que des échanges autour de la fonction de chacun, des difficultés rencontrées… mais aussi comment améliorer les relations et les liens entre bénévoles et professionnels ? Les deux groupes se sont quittés enrichis de ces échanges qui devraient se poursuivre en Belgique.

Le 13 juin 2014, 28 personnes, dont 13 bénévoles et 15 professionnels étant intervenus ou intervenants en prison à Verviers (prison maintenant fermée), à Liège (Lantin), Düsseldorf, mais aussi enseignant à l’école de formation du personnel pénitentiaire en Rhénanie Westphalie, se sont retrouvée à Lantin pour « visiter » et échanger sur la question toujours d’actualité des relations entre bénévoles et professionnels.