Participation à des rencontres internationales


 

L’AVFPB participe régulièrement à des rencontres internationales :

  • Du 10 au 13 juin 2010 : Colloque à Bruxelles (B) sur « Migration et Criminalité » / pays représentés : France, Allemagne, Belgique. Cliquez ici pour vous rendre sur la page web
  • Du 26 au 29 mai 2011 : Colloque à Trêves (D) « Des citoyens intègrent des citoyens » (Le Bénévolat en Prison) / pays représentés : Allemagne, France, Grande-Bretagne, Tchéquie, Belgique, Italie¦ Ce colloque a permis l’élaboration des recommandations européennes pour le bénévolat en prison en Europe. Cliquez ici pour vous rendre sur la page web
  • Du 28 juin au 1er juillet 2012, colloque à Luxembourg (GDL) sur le thème : « A-t-on la victime en vue ? La place de la victime dans la politique criminelle européenne » – pays représentés : France, Allemagne, Luxembourg, Belgique, Grande-Bretagne, Suisse, Tchéquie¦ Cliquez ici pour vous rendre sur la page web
  • Du 8 au 10 mai 2014, congrès de l’ANVP à Angers (F) avec participation des associations de plusieurs pays : France, Allemagne, Grande-Bretagne, Pays-Bas, Belgique¦ Cliquez ici pour vous rendre sur la page web
  • Du 4 au 7 juillet 2014, colloque à Zgorzelec (Pologne) : La gestion de la délinquance juvénile / pays participants : Suisse, Allemagne, France, République Tchéquie, Croatie, Hongrie et Belgique. Cliquez ici pour vous rendre sur la page web
  • Du 9 au 11 novembre 2014, colloque international à Speyer (D) : « Le Bénévolat dans l’Aide aux Justiciables » Pays représentés : France, Allemagne, Belgique, Tchéquie.
  • Du 4 au 7 juin 2015, colloque à Oberschan et Saxerriet (CH) sur le thème « Vieillir en prison » des seniors dans des lieux de contrainte  / pays représentés : Suisse, Allemagne, France, Belgique, Pologne. Cliquez ici pour vous rendre sur la page web

Dans toutes ces rencontres internationales auxquelles participent des bénévoles, mais aussi des professionnels de différents pays, nous avons l’occasion d’échanger sur les pratiques, bonnes ou moins bonnes, des pays participants, de les comparer, de mettre en évidence les points forts à développer. Il est frappant de constater que, quel que soit le pays, les bénévoles agissant en prison parlent d’un même cœur, avec une même sensibilité, une même volonté de voir évoluer les politiques pénitentiaires en Europe vers plus de respect de l’homme incarcéré en prenant en compte l’aspect humain de la détention sans perdre de vue la préparation à la libération et à une réinsertion réussie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *